Rechercher
  • Nicolas Barbin

Le cumul emploi-retraite marque le pas

#CumulEmploiRetraite #EtudeRetraite


Serait-ce l'horizon indépassable du cumul emploi-retraite ?


En 2016 : 368.500 retraités du régime général bénéficiaient de cette formule, qui permet de cumuler un emploi et une pension, selon les chiffres publiés lundi par la Caisse nationale d'assurance-vieillesse (CNAV). Soit seulement 2,8 % des pensionnés dudit régime. Le pourcentage n'a pas bougé par rapport à 2015, qui marquait une diminution de 0,1 point par rapport à 2014.


Ce dispositif a amorcé un décollage en 2009, lorsqu'il est devenu possible de cumuler intégralement les ressources. Cependant, tous les leviers incitatifs n'ont pas été actionnés. Car les « cumulants » cotisent à la Sécurité sociale, comme tous les salariés, mais ces cotisations ne leur créent pas de droits nouveaux.


Autrement dit, ils arrondissent leurs revenus pendant la durée du cumul, mais pas pour la suite. Le « cumulant » type a généralement eu une carrière longue et bien rémunérée. La plupart ont déjà beaucoup travaillé avant de s'y remettre pendant leur retraite : plus de 41 ans de durée d'assurance en moyenne, à l'âge de la liquidation.


D'après les données 2015, ils bénéficient de pensions supérieures de 20 % à la moyenne des retraités de droit direct : 814 euros (hors pensions complémentaires et indirectes), contre 687 euros pour l'ensemble de la population.


Avant d'optez pour une stratégie retraite, faites une reconstitution de carrière

7 vues

16 et 18 rue Pierre de Coubertin

63000 Clermont-Ferrand

Auvergne

04.73.43.09.09

nico.barbin@barbin.fr

  • Icône social Instagram
  • Google+ Icône sociale
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône
  • Icône sociale YouTube
N'hésitez plus, contactez-nous

© 2023 by Klein Private Equity. Proudly created with Wix.com